“The Silver Linings Playbook” de Matthew Quick

Fiche de lecture - "The Silver Linings Playbook"Ma critique :

J’ai entendu parler du livre pour la première fois quand j’ai vu qu’un film réunissant Jennifer Lawrence et Bradley Cooper était en préparation. Et comme généralement je préfère lire les bouquins avant de regarder les adaptations cinématographiques, je me suis procurée le roman dans la librairie Blackwell du campus un mois avant la sortie sur grand écran (novembre 2012 au Royaume-Uni). Et je suis ravie de cet achat (et de voir que mon anglais s’améliore !), c’est un livre qui m’a beaucoup plu. La lecture de The Silver Linings Playbook a confirmé mon attachement pour la littérature anglophone, tous genres confondus. D’ailleurs, en visualisant ma bibliothèque je dois avouer qu’il n’y a que très peu d’auteurs français.

Pour revenir au livre, l’écriture reste simple et agréable. Son charme tient du fait que le texte est très vivant, avec de nombreux dialogues et le flot de pensées du personnage principal qui nous submerge. Pat est très attachant, et peu conventionnel au regard des différents romans que j’ai pu lire. Il vient de sortir d’un hôpital psychiatrique, the bad place, seulement il ne sait pas pourquoi il y a été placé, ni même combien de temps il y est resté. Ce que le lecteur voudra absolument y remédier, et les réponses à ses/nos interrogations viennent au fil de l’histoire. Pat tente de vivre selon une nouvelle philosophie, être en forme à travers l’exercice physique, être agréable avec les gens, voir les choses de façon positive, dans le but de reconquérir sa femme, son but ultime. Pat voit la vie comme un film qui se déroule, et il croit en l’happy ending. Il veut son happy ending.

Vient alors la rencontre avec Tiffany, autre personnage tout aussi perturbé qui rencontre des difficultés. Au début les deux protagonistes ne veulent pas avoir affaire avec l’autre, mais petit à petit une amitié va se développer. Sans dévoiler l’histoire, je dirais que Tiffany permettra à Pat d’ouvrir les yeux sur sa situation et d’aller de l’avant.

C’est un roman très touchant, avec des personnages décalés et attachants, et qui montre que même si nous devons faire face à des difficultés, à des moments de notre vie plus « obscurs », il y a toujours de l’espoir. La structure du récit est également un point positif, même si je suis vraiment rentrée dans l’histoire qu’après trois/quatre chapitres. Ce que j’ai moins aimé ce sont toutes les références au football américain, sport où je ne m’y connais pas du tout.

A noter que l’adaptation sur grand écran est très réussie, malgré certaines libertés vis-à-vis des personnages et la fin de l’histoire. Le livre est plus « sombre » (bien-sûr il y a des moments drôles, mais le film en compte plus ; et les personnages de l’adaptation peuvent différer). Les deux sont intéressants !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s